Une gestion efficace du cloud, la clé de la rentabilité

Si 2018 devrait voir de nombreuses entreprises adopter le cloud pour donner une réelle valeur ajoutée à leurs services informatiques, encore faut-il qu’il fasse l’objet d’une gestion efficace. Dans le cas contraire, il pourrait surtout être à l’origine d’un important gaspillage de ressources et d’argent.

Cloud ou datacenter, un choix pas encore évident !

Alors que de nombreuses entreprises ont, en 2018, compris l’importance du déploiement de leurs services informatiques, toutes ne sont pas encore totalement arrêtées quant à la manière de procéder.

Bien que l’approche traditionnelle du datacenter ait pris du plomb dans l’aile, elle a encore des partisans. L’entreprise va alors devoir investir dans du matériel et des réseaux et les dépenses vont donc être capitalisées avec ce que cela peut engendrer d’un point de vue comptable.

En optant pour le cloud, les choses sont quelque peu différentes puisqu’il est désormais question de dépenses d’exploitation.

Mais quel est en réalité le meilleur choix ? Une réponse simple à cette question se dégage : celui qui est le plus rentable. Reste maintenant à savoir déterminer la rentabilité de chacun et en la matière, cela s’avère particulièrement complexe, surtout quand une entreprise ne connait du cloud que ce qui lui a été expliqué pour la convaincre d’y migrer ses données

Une gestion efficace du cloud, le nœud du problème

Il ne faut pas s’y tromper, une gestion efficace du cloud sera toujours plus rentable qu’une gestion de datacenter.

Seulement voilà, toutes les entreprises ne disposent pas nécessairement des compétences en interne pour que leur solution cloud soit utilisée de manière optimale.

Eh oui, si souscrire ce type de services s’avère très simple, l’achat d’une instance cloud est parfois trop simple. Aussi, là où l’achat de matériels pour un datacenter nécessitait une budgétisation, l’acquisition d’instances cloud est souvent faite à la volée par les divisions, chacune gérant ensuite les ressources en fonction de ses besoins.

Le risque d’une telle organisation est que l’entreprise n’ait pas la moindre visibilité sur les coûts et que sans vision d’ensemble, elle acquiert des instances cloud inutiles. Aussi, entre gaspillage de ressources et donc d’argent, le cloud peut avoir des points noirs s’il n’est pas géré efficacement.

A vous donc de tout mettre en œuvre pour maîtriser le cloud et profiter de véritables gains sur le plan de l’efficacité et du budget.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.