Le cloud dope toujours les ventes d’infrastructures IT

Il y a quelques heures, le célèbre cabinet américain IDC a dévoilé les chiffres des ventes d’ infrastructures IT au 3ème trimestre de l’année 2017. Dans son rapport, il laisse ainsi apparaître une véritable explosion des ventes d’ infrastructures IT. L’accélération de l’adoption du cloud par les entreprises n’y serait pas étrangère…

Le cloud, vrai moteur des ventes d’ infrastructures IT

Au cours du 3ème trimestre 2017, le cabinet IDC a enregistré une hausse importante des ventes d’infrastructures IT. Il faut dire qu’à elles seules, les ventes de produits à destination des clouds privés ou publics ont bondi de 25,5% par rapport à la même période un an plus tôt et pèsent donc désormais 11,3 milliards de dollars.

Ce sont ainsi principalement les opérateurs de cloud public qui dopent ces ventes étant donné qu’ils sont à l’origine de plus de 30% des dépenses mondiales en infrastructures IT, contre 26% un an plus tôt.

Le cloud est bien incontestablement le moteur des ventes d’infrastructures IT dans le monde puisque les ventes d’infrastructures IT traditionnelles diminuent pour leur part. Toutefois, leur poids est à ne pas négliger puisqu’elles représentent encore aujourd’hui 55% des dépenses réalisées sur le marché.

Dell continue de creuser l’écart sur Hewlett Packard

S’il est évident que le cloud tire en 2017 la croissance des ventes d’infrastructures IT, impossible encore pour l’heure de parler d’une dominance de l’informatique en nuage.

Naturellement, certaines entreprises profitent de cette tendance qui ressemble à s’y méprendre à une évolution de marché. C’est le cas de Dell EMC qui sort grand vainqueur avec près de 14% de parts de marché. Sa stratégie de devenir un guichet unique à destination des entreprises comme des datacenters aura donc été payante puisque ses ventes ont augmenté de plus de 25%.

Son premier poursuivant sur le marché, Hewlett Packard Entreprise (HPE) n’a lui vu ses ventes s’accroître que de 7% sur la même période, sa stratégie de division des services à outrance n’aura donc pas porté ses fruits.

Le Top 5 du marché des infrastructures IT est complété par Cisco, Huawei et Inspur.

 

Laisser un commentaire