5 erreurs à éviter pour un environnement informatique sécurisé

A l’heure où le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) renforce les obligations incombant aux entreprises collectant des données personnelles, des efforts doivent aussi être réalisés par les particuliers. Dans ce cadre, voici 5 erreurs à ne pas commettre pour conserver un environnement informatique sécurisé.

L’utilisation de logiciels non mis à jour ou obsolètes

De nombreux particuliers se montrent négligents et utilisent un CMS, un système d’exploitation ou même un logiciel qui n’est pas mis à jour, voire pire, qui est obsolète. Sans le savoir le plus souvent, ils s’exposent ainsi à un important risque de compromission de leur environnement informatique sécurisé.

En effet, ces logiciels ou systèmes non mis à jour ou obsolètes constituent de véritables portes d’entrée dans votre environnement informatique pour des hackers désireux de mener une attaque.

Par conséquent, veillez à toujours effectuer les mises à jour officielles proposées par les éditeurs – elles colmatent les failles de sécurité identifiées – et surtout, remplacez les logiciels qui ne sont plus supportés pour vous éviter bien des problèmes.

L’absence d’antivirus ou de solution de sécurité

Beaucoup de particuliers pensent qu’ils ne seront jamais la cible des hackers considérant que ces derniers préfèrent s’attaquer aux entreprises ou à des personnalités publiques. Par conséquent, ils estiment que l’achat d’un antivirus ne se justifie pas.

Pourtant, à l’heure où les malwares causent de plus en plus de dégâts vol de données, pertes financières, destruction de fichiers, etc…) et font de plus en plus de victimes, un antivirus ou une autre solution de sécurité est indispensable sur votre machine pour la protéger et vous assurer de travailler dans un environnement informatique sécurisé.

L’ouverture de mails émanant d’expéditeurs inconnus

Parmi les formes d’attaques les plus utilisées par les pirates, le phishing arrive en bonne position. Autrement dit, les hackers adressent des mails qui ont vocation à dérober les données personnelles de leur destinataire.

Pour obtenir ces données, les pirates n’hésitent pas usurper l’identité d’entreprises ou à vous piéger avec une pièce jointe qui, à son ouverture, installera un fichier sur votre ordinateur leur permettant d’espionner votre activité.

De ce fait, pour vous prémunir contre ces risques, mieux vaut ne jamais ouvrir les mails dont vous ne connaissez pas l’expéditeur. Et ne perdez pas de vue qu’une entreprise ne vous demandera jamais de fournir vos coordonnées bancaires par mail…

La définition de mots de passe faibles

Trop sûrs d’eux, de nombreux particuliers n’apportent aucune attention au choix de leurs mots de passe pour accéder à différents contenus.

Ainsi, ils choisissent des codes facilement mémorisables tels « 123456 » ou « password » sans se rendre compte que s’il est aisé de s’en souvenir, ils sont aussi très faciles à cracker par des hackers. De plus, les utilisateurs font souvent l’erreur de toujours utiliser le même mot de passe dans leur vie numérique, une erreur qui peut se payer cash si vos données viennent à tomber entre les mains de pirates informatiques.

Aussi, prenez le temps de définir des mots de passe forts incluant lettres minuscules, lettres majuscules et caractères alphanumériques si possible et n’utilisez pas systématiquement le même couple identifiant / mot de passe. C’est l’une des clés pour conserver un environnement informatique sécurisé.

Un environnement informatique sécurisé remis en cause par un réseau Wi-Fi

Beaucoup de particuliers oublient également que leur réseau Wi-Fi présente une vraie menace pour leur sécurité.

Eh oui, alors qu’une faille importante a été découverte dans le protocole WPA2 qui a vocation à sécuriser le Wi-Fi en 2017, force est de constater que plus d’un quart des réseaux sans fil serait vulnérable à des attaques diverses et variées.

Aussi, veillez à maintenir les protections entourant votre réseau Wi-Fi et à mettre à jour tous les appareils qui l’utilisent dès que possible.

 

 

 

Laisser un commentaire